La Chine prévoit une transition vers l’hydrogène pour les camions et les bus.

Article publié le
Moteur de Blog : Créateur web

La Chine mise tout sur les piles à combustibles. Pour Gang Wan, vice-président du conseil national : Cela doit devenir une priorité nationale. Nous devons créer une société de l’hydrogène et surmonter les obstacles qui nous empêchaient de développer la pile à combustible jusqu’à présent.

 

Plus d’un million de véhicules à hydrogène en 2030

Le pays est devenu le premier marché des véhicules électriques au monde, avec plus de 2 millions de véhicules à batterie en circulation. Désormais, la Chine désire déployer des solutions afin d’évoluer vers un transport plus propre. Ainsi, c’est une prévision de 100 000 véhicules à hydrogène construits et en circulation d’ici 5 ans, et 1 million de camion et bus à hydrogène en 2030. L’objectif est réalisable si l’on s’appui sur les 28 millions de véhicules vendus en 2018.

 

Un déploiement dans 30 viles

Le gouvernement souhaite mettre en circulation cette année plus de 30 000 véhicules « propres » dans 30 villes, en se focalisant essentiellement sur les véhicules de transport en commun. La technologie hydrogène sera réservée aux bus et aux camions, laissant les batteries électriques aux voitures urbaines.

 

Accompagner ce changement avec une production d’énergie plus propre

Si le pays souhaite un transport plus propre, il va devoir revoir sa façon de produire de l’Energie. En effet, actuellement c’est plus de 65% de l’électricité qui est produite par des centrales à charbon. Ce chiffre devrait se réduire à 40% en 2030 pour laisser la place à une production d'énergie renouvelable.


Aucun commentaire

Soyez le premier à poster un commentaire !


Ajouter un commentaire
En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies
OK En savoir plus